Matthias Sant’Ana

Matthias Sant’Ana est doctorant en droit et chercheur doctoral à L’Université libre de Bruxelles (ULB). Il détient un master en droit à l’Université de Brasília (UnB), des masters de spécialisation en droit international (DES, DEA) et en droits de l’homme (DES) à l’Université catholique de Louvain (UCL). Il a précédemment travaillé à la Commission Interaméricaine des droits de l’homme (Washington, DC) et à la Fondation Marangopoulos pour les Droits de l’Homme (Athènes, Grèce). En 2013, il a également participé du Centre d’études de l’Académie de droit international de La Haye, consacrée au thème « Les implications juridiques des crises financières de caractère mondial ».

Il est en train de conclure sa thèse à l’Université catholique de Louvain, sous la direction d’Olivier De Schutter. Ses recherches doctorales portent sur la responsabilité internationale des États pour violation des droits économiques sociaux et culturels dans les processus internationaux d’intégration économique. Sur base d’une analyse approfondie du Pacte de droits économiques, sociaux et culturels de 1966 et de la pratique interprétative issue de son organe de contrôle sa thèse évalue les limites et possibilités du régime « général » de la responsabilité international dans le contexte de la mondialisation économique, et envisage des pistes alternatives pour la promotion de ces droits à travers les mécanismes de la gouvernance internationale.

Dans le cadre du projet ARC Strategic Litigation, ses recherches sont portées sur les recours disponibles sur le plan international et européen pour la protection des droits fondamentaux à caractère socio-économique, et de leur usage par des acteurs sociaux confrontés à des politiques d’austérité depuis 2012.