Pascale Vielle

Professeure de droit social à l’UCL, et collaboratrice scientifique à l’ULB, Pascale Vielle est licenciée en droit de l’ULB (1988), et docteure en droit de l’institut Universitaire européen de Florence (1997). Elle a travaillé comme chercheuse à l’ULB (1988-1989) et à l’Université de Genève (1994-1998), puis dans diverses organisations internationales : Commission européenne (1989-1990), Organisation internationale du travail (1992-1994). Elle a assumé la première direction de l’Institut fédéral pour l’égalité des femmes et des hommes de 2004 à 2006 et a été membre du Conseil supérieur de la Justice (2008-2016).

A l’UCL, elle enseigne dans différents programmes (Droit, Fopes, Sciences du travail). A l’Institut Iacchos, ses recherches s’inscrivent dans une approche multidisciplinaire et adoptent une perspective critique sur le droit social comparé, européen et international. Elle s’est plus particulièrement consacrée aux thèmes de la conciliation de la vie familiale et professionnelle, de la protection sociale (flexicurité, Etat social actif), de la gouvernance du droit social (soft law, interdépendance des instruments internationaux), et de l’égalité des femmes et des hommes.

Elle est membre du Comité scientifique de la Maison des Sciences de l’Homme Ange Guépin, à Nantes et de la Revue belge de sécurité sociale. Elle est chercheuse associée à l’Institut syndical européen. Elle a enseigné plusieurs années au Burundi (« Droit et genre ») et soutient les activités de Marguerite Barankitse et de la Maison Shalom.